Quand le design créatif rencontre le réemploi
16 février 2022
La créativité stimule nos sens, réjouit nos imaginaires
27 avril 2022

Et Après ?! reprendre une vie ordinaire après la maladie

 

Le 8 Mars dernier, nous célébrions la journée internationale des droits des femmes dont le thème était « L’égalité des sexes aujourd’hui pour un avenir durable ». 

 

À l’ATELIER D’éco SOLIDAIRE, nous croyons que l’égalité entre les sexes est non dissociable et interdépendante d’un avenir meilleur et durable. La question de l’écologie a toujours été liée à la défense des droits des femmes /éco-féminisme/, notamment parce qu’elles sont les premières à subir les divers impacts de la crise climatique dans le Monde*.

 

Dans le champ des épreuves que les femmes peuvent rencontrer, la maladie en est une avec un impact considérable, dont les conséquences nécessitent un accompagnement vers le rétablissement. C’est dans ce combat que l’association Sœurs d’Encre s’engage. En tant que partenaires, nous avons souhaité mettre en lumière leur travail. 

 

Leur devise : « Bien dans mon corps, bien dans ma tête pour reprendre une vie ordinaire après la maladie. » 

 

C’est à la suite de rencontres avec des femmes touchées par un cancer du sein que Nathalie Kaïd, co-fondatrice de l’ATELIER D’éco SOLIDAIRE, a décidé d’allier sa passion pour le tatouage à leur cause, afin de les aider à se ré-approprier leur corps, et à reprendre confiance en elles. En 2016, elle créée la Semaine Rose Tattoo qui permet d’offrir des tatouages post cancer du Sein dans le cadre d’Octobre Rose. Et c’est en 2017 qu’elle créé l’association Soeurs d’Encre avec Véronique Dowling, adjointe de direction et Armelle Mirieu bénévole et membre du CA à la Recyclerie. 

 

Soeurs D’Encre regroupe une soixantaine de tatoueuses engagées qui offrent leurs services à ces femmes au parcours difficile pendant l’évènement Rose Tattoo. L’association travaille en lien avec une équipe médicale, ce qui permet aux tatoueuses de recevoir des informations techniques de la part de chirurgiennes et d’oncologues, afin de réaliser leurs oeuvres de façon adaptée au recouvrement de cicatrice. 

 

L’association a été reconnue soin de support AFSOS (Association Francophone des Soins Oncologiques de Support), et a reçu le prix national du Ruban Rose Qualité de Vie destiné à soutenir les innovations en matière de lutte contre le cancer du sein en 2021. Au-delà des prix et nombreuses reconnaissances, Soeurs d’Encre a établi un partenariat expérimental d’un an avec la CPAM de Gironde, une première nationale ! Le tatouage est pris en charge par les pouvoirs publics (sous conditions de ressources), en tant que réelle reconstruction.

 

 

 

Dans une volonté d’accompagner les femmes affectées par la maladie, Soeurs d’Encre a étendu son champ d’action dans le retour et le maintien à l’emploi et mis en place le dispositif Et Après ?! 

Ce dispositif d’accompagnement socio-professionnel se destine aux femmes exclues du monde du travail à cause de la maladie. Et Après ?! offre une immersion au sein des différents ateliers de l’ATELIER D’éco SOLIDAIRE, recyclerie créative à Bordeaux. 

 

Le but est de les aider dans leur réinsertion dans le monde du travail, leur reconstruction personnelle, leur besoin de rétablissement et de remobilisation. En prenant part à l’activité de la recyclerie, elles redécouvrent le sentiment d’être utiles, reprennent confiance en elles et se re-sociabilisent, après des mois, voire des années, de déconnexion dues à la maladie. Dans une volonté plus large, l’objectif est aussi de sensibiliser la société aux impacts psychologiques, sociaux et professionnels des femmes touchées par la maladie.

 

Ce processus novateur aide les femmes par le faire, en prenant le temps de les accompagner, au cas par cas, sans les infantiliser. Encore aujourd’hui, il n’existe pas de dispositif similaire proposé de manière institutionnalisée. Soeurs D’Encre a d’ailleurs remporté le Prix Innovation national de l’AGEFIPH (Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées) fin 2020. Le dispositif a également reçu le soutien de la Région Nouvelle-Aquitaine et du Ministère de l’égalité et des droits des femmes.

 

Pour l’ATELIER D’éco SOLIDAIRE, ce partenariat est apparu comme une évidence puisqu’il s’inscrit dans une logique continue d’inclusion et de partage par le faire. Aux côtés des salariés, des bénévoles et de l’équipe, les femmes du dispositif Et Après ?! prennent part à des ateliers de valorisation artisanale, et participent ainsi à la vie dynamique de la Recyclerie. Cet accompagnement par les pairs dans un contexte de travail collectif inter-générationnel a déjà fait ses preuves et su faire fleurir l’énergie et les talents (des uns et des autres) au fil des années. Les compétences et la pédagogie étaient déjà présentes, et la bienveillance naturelle.

Vous pouvez retrouver le témoignage de Céline qui a participé au lancement de l’accompagnement Et Après ?! 

Fabrice ATELIER D'éco SOLIDAIRE
Fabrice ATELIER D'éco SOLIDAIRE
La Recyclerie créative de Bordeaux travaille pour répondre à ces problématiques. Elle est depuis 2010 un des leviers de l’innovation sociale, frugale et de proximité dans la réutilisation de matières, objets et mobilier dont les usagers veulent se débarrasser.

Comments are closed.