Les coulisses de la fourmilière éco responsable

A la découverte de la matière…
15 mars 2016
Le transfert de savoir faire procure beaucoup de satisfactions…
22 mars 2016


ads232 220Visite de 3 structures voisines exploitant les « rebuts » de la société de consommation au service de l’intérêt général.

Ils sont une vingtaine de jeunes à déjeuner au soleil à la cantine de la Banque Alimentaire. Ils viennent de trois lycées de Pessac (lycée Pape Clément, LEP Philadelphe Gerde, EREA Pessac), et souhaitent mettre en place un même projet : organiser une collecte textile pour Le Relais dans chacun de leurs établissements.

ads232 230Avant ça, une visite s’impose pour découvrir ce que deviendra le textile une fois récupéré. Et les lycéens profitent de l’occasion pour découvrir ce qui existe dans d’autres domaines de la récupération à la Banque Alimentaire et à l’ATELIER D’éco SOLIDAIRE.

C’est une visite de trois structures voisines qui travaillent avec les « rebuts » de la société de consommation au service de l’intérêt général : textile, nourriture, mobilier. Elle permet de prendre conscience que la réduction des déchets peut avoir un fort impact sur la société, tant social (à travers le lien, l’insertion notamment) qu’économique.

ads232 228La réduction des déchets dans l’économie sociale et solidaire : les coulisses de la fourmilière

« C’est bien de se rendre compte de ce que c’est, j’aurais jamais imaginé ça. » confie un élève après avoir déambulé dans la recyclerie. La visite de l’ATELIER D’éco SOLIDAIRE permet de se rendre compte concrètement du déroulement de ses actions : de la collecte à la valorisation créative en passant par l’expérience de la sensibilisation (à travers un atelier créatif), on voit les bénévoles et salariés en action. ads232 216Car le processus est intéressant et marque plus efficacement qu’un discours théorique. Ainsi, dire que la SCOP Le Relais Gironde traite 16 tonnes de déchets textiles par jour prend tout son sens quand on découvre la chaine de tri, la presse et les dizaines d’employés – dont une grande partie en insertion – participant à leur fonctionnement. De la même manière, découvrir la collecte et la redistribution alimentaire et déjeuner à la Banque Alimentaire permet de comprendre les enjeux d’une  telle association: redistribuer des denrées en luttant contre le gaspillage, grâce à de nombreux salariés et bénévoles.

ads232 226La filière de réduction de déchets portée par des structures de l’économie sociale solidaire constitue une formidable fourmilière permettant plusieurs niveaux d’engagement tout en agissant tant sur l’environnement que sur l’économie ou les enjeux sociétaux.

ads232 237Quand on sait, on peut faire

En prenant conscience de ces niveaux d’actions, chacun s’enrichit d’une connaissance qui lui donne envie d’agir : création de structure, salariat, don, actions militantes et citoyennes, bénévolat, sensibilisation. Ainsi, lorsqu’Isabelle, chargée de développement du Relais, explique que « des boutiques DING-FRING, il y en a 3 à Bordeaux, auxquelles on amène 100 kg de vêtements chaque jour, ça montre à quel point ça se renouvelle bien. », une élève s’exclame « Ah ouais, génial ! Je sais ce que je vais faire mercredi après-midi ! ».

Les réactions sont unanimes : s’ils savent, les jeunes se sentent près à agir et nous demandent une liste des endroits où on peut « acheter responsable ».

ads232 253C’est une journée de laquelle les participants sortent « fatigués mais contents », une journée pour voir qu’il est facilement possible de faire autrement. Possible de changer nos habitudes. Possible de participer à la réduction des déchets. Possible de lutter pour l’insertion de personnes en situation d’exclusion…

Possible d’agir efficacement, chacun à son échelle, pour une société plus respectueuse des personnes et de l’environnement.

ads232 224En rasion de la proximité géographique à Bacalan de la Banque Alimentaire, du Relais Gironde et de l’ATELIER D’éco SOLIDAIRE, nous avons conjointement élaboré une journée de visites des trois sites opérationnels avec le déjeuner à la Banque alimentaire. Une immersion exceptionnelle dans des organisations portées par des valeurs sociales et environnementales extrêmement efficaces, concrètes et accessibles pour un public jeune ou adulte.

Fabrice ATELIER D'éco SOLIDAIRE
Fabrice ATELIER D'éco SOLIDAIRE
La Recyclerie créative de Bordeaux travaille pour répondre à ces problématiques. Elle est depuis 2010 un des leviers de l’innovation sociale, frugale et de proximité dans la réutilisation de matières, objets et mobilier dont les usagers veulent se débarrasser.

Comments are closed.

Ceci est une boutique de démonstration pour test — aucune commande ne sera honorée. Rejeter