L’impact positif que chacun peut produire pour les autres et pour l’environnement.
28 avril 2020

ïkos, un « village » inédit pour la nouvelle vie des objets

ïkos, un « village » inédit pour la nouvelle vie des objets
17 000 m², un centre de tri pour les livres, textiles, matériaux de construction, objets et appareils, une recyclerie créative, une place évènementielle, une galerie marchande du réemploi et un pôle d’innovation et de R&D

ïkos porte le projet de création d’un « village » du réemploi, de la réparation et du recyclage sur la métropole de Bordeaux. Ce projet ambitieux et avant-gardiste visant à donner un lendemain aux objets, consiste en l’aménagement d’un écosystème dynamique et inspirant de 17 000 m² de bâti dédié à la promotion de l’économie circulaire : une 1ère en France et en Europe. 

Un projet d’utilité sociale et environnementale

Lutter contre l’exclusion en créant des emplois et activités non délocalisables à destination des personnes qui en ont le plus besoin.

ïkos représente aujourd’hui 120 emplois durables, dont la moitié en parcours d’insertion. À terme, il permettra de créer a minima 80 emplois supplémentaires, soit plus de 200 au total.

Prévenir et réduire la production de déchets à travers des activités de sensibilisation.

ïkos souhaite être un lieu d’immersion et d’apprentissage pour susciter le changement. Il mettra en place une programmation événementielle riche afin de toucher tous les publics : visites de site, accueil scolaire, conférences, ateliers (faire soi-même, réparation, surcyclage).

Favoriser le réemploi grâce à des activités de collecte, de tri et de recyclage et à la création d’une galerie marchande pour la nouvelle vie des objets de plus de 2 000m² proposant uniquement des objets de qualité, brut, remis à neuf ou transformés.

« Nous avons traité en 2018 plus de 6 600 tonnes de déchets : ïkos en traitera à terme plus de 11 000 tonnes. La galerie marchande sera la 1ère en France à proposer à la vente ou au don une telle palette des biens de consommation (textiles, livres, mobilier, objets de décoration, bricolage, électroménager, vélos…), auxquels on donnera une nouvelle vie en les rendantaccessibles à tous. »
Marion Besse,
présidente de l’association ïkos, représentante de l’entreprise Le Relais Gironde, membre fondateur d’ïkos

Susciter l’innovation pour répondre aux grands enjeux environnementaux actuels et futurs via le développement d’un pôle de R&D sur le thème du réemploi et de la réparation.

ïkos accueillera des projets de recherche et des entreprises afin d’expérimenter de nouvelles solutions organisationnelles et techniques sur le réemploi et la réparation en favorisant les interactions entre tous les acteurs.

Un lieu inspirant, ouvert à tous les habitants du territoire

ïkos n’existe à ce jour nulle part ailleurs en Europe à cette échelle. S’il s’agit de développer sur le territoire de la métropole de Bordeaux un modèle de production, de distribution et de consommation à forte valeur ajoutée sociale et écologique, l’idée est aussi de faire de ce « village » un lieu de vie inspirant et riche en liens.

« De plus en plus de personnes de tous âges aspirent à consommer de façon responsable. Cependant, sens et solidarité doivent rimer avec plaisir, convivialité et beauté. ïkos a été pensé dans cette démarche. »

Fabrice Kaïd
, directeur de l’association l’ATELIER D’éco SOLIDAIRE, membre fondateur d’ïkos

Lancement de l’appel à soutien

À ce jour, malgré l’étude de plusieurs emplacements, il manque à ïkos son lieu d’installation qui dépend des décisions et de la volonté des élus locaux.

Pour permettre à ïkos de voir le jour, un appel à soutien (non financier) est lancé. L’objectif est double : faire connaître le plus largement possible le projet et inciter la société civile à le soutenir ; obtenir de la part des élus ou futurs élus des engagements fermes. Autrement dit, après 3 années de travail, les fondateurs d’ïkos attendent désormais une proposition de terrain pour la construction effective d’ïkos.  

ïkos bénéficie d’ores et déjà du soutien de 25 personnalités et organisations, notamment le Président d’Emmaüs France, la Présidente du Secours Catholique France, le Président de l’Institut de l’économie circulaire, les Président, PDG et Directeur de 3 éco-organismes (EcoLogic, Valdelia, ECO TLC), le Président du Club des entreprises de Bordeaux, le Vice-Président en charge de la recherche de l’Université de Bordeaux, l’une des personnalités du monde de l’écologie bien connu des Français, Cyril Dion, etc…

L’association ïkos regroupe actuellement 5 acteurs locaux reconnus et experts dans leurs domaines respectifs :

Les entreprises Le Relais Gironde (collecte, tri et valorisation de textiles et chaussures) et Le Livre Vert (collecte, tri et valorisation de livres et produits culturels), toutes deux agréées « entreprise d’insertion », respectivement SCOP SA et SAS.

Les associations ATELIER D’éco SOLIDAIRE (recyclerie créative), R3 (traitement des encombrants des bailleurs sociaux) et Compagnons Bâtisseurs Nouvelle Aquitaine (plateforme Soli’Bât de récupération et réutilisation de matériaux de construction).

Ïkos reste par ailleurs ouvert aux organisations du réemploi solidaire qui souhaiteraient les rejoindre pour renforcer la dynamique et élargir la palette d’objets. Plusieurs acteurs ont d’ores et déjà manifesté leur intérêt.

Fabrice ATELIER D'éco SOLIDAIRE
Fabrice ATELIER D'éco SOLIDAIRE
La Recyclerie créative de Bordeaux travaille pour répondre à ces problématiques. Elle est depuis 2010 un des leviers de l’innovation sociale, frugale et de proximité dans la réutilisation de matières, objets et mobilier dont les usagers veulent se débarrasser.

Comments are closed.