En immersion avec la classe de 4ème du collège Clisthène – 1

Présentation de l'association dans le cadre d'Evento 2011
18 novembre 2011
Une collecte monstrueuse. Episode 2
22 novembre 2011

Deux heures en immersion avec la classe de 4ème du collège Clisthène afin d’agir ensemble sur la réduction des déchets encombrants, grâce au réemploi et à la valorisation artistique.

Première séance, avec les élèves, pour engager la création d’une Recyclerie dans l’établissement. Un projet qui a pu voir le jour grâce à l’enthousiasme de l’équipe enseignante et le financement de cette action par le Conseil Général dans le cadre du dispositif Billet Courant Vert.

La classe de 4ème, divisée en 2 groupes de 12 élèves, n’avait aucune idée du sujet que nous allions traiter, mais la première approche était plutôt positive, surtout quand on leur a indiqué que nous ne souhaitions pas peser sur leur travail scolaire mais trouver ensemble des moyens ludiques et artistiques de réduire les volumes de déchets enfouis ou brulés.

Après les présentations d’usages, nous avons projeté notre vidéo de 6 minutes, détaillant les 4 fonctions d’une Recyclerie, afin de leur faire comprendre visuellement le projet que nous allions mener jusqu’en juin, l’action se clôturant par une exposition événementielle.

Nous les avons dédouanés de toutes responsabilités sur les volumes de déchets produits par les générations précédentes, afin de collaborer pour trouver des solutions positives et ludiques pour mettre en lumière les solutions de réemploi pour les déchets encombrants, sachant que 33 000 tonnes sont détruites sur la CUB chaque année.

Pour alimenter leurs connaissance

s sur les déchets encombrants, plus particulièrement le mobilier et les accessoires déco, nous avons diffusé des images, montrant les objets, avant et après valorisation artistique. Le débat a été engagé pour savoir s’ils pensaient avoir des choses à collecter chez eux et l’importance de récupérer des objets devant être jetés.

Nous avons mis l’accent sur l’objectif final de réaliser une exposition/vente de tout ce qui sera produit pendant les ateliers créatifs et la nécessité de créer des objets de qualités qui pourront être vendus, afin de valider la transformation du déchet en produit.

Sur la question du revenu de la vente, plusieurs élèves espéraient toucher un pourcentage sur cet hypothétique chiffre d’affaire, ce qui nous a permit de rappeler notre volonté de leur faire découvrir le champ de l’économie sociale et solidaire dans lequel cette action est inscrite.

Pas mal de turbulences, en raison de notre volonté de ne pas nous placer sur le plan stricte de la discipline, mais une première séance qui nous a permit de les éveiller à une problématique dont il n’avait pas conscience et globalement une participation encourageante.

zp8497586rq
Fabrice ATELIER D'éco SOLIDAIRE
Fabrice ATELIER D'éco SOLIDAIRE
La Recyclerie créative de Bordeaux travaille pour répondre à ces problématiques. Elle est depuis 2010 un des leviers de l’innovation sociale, frugale et de proximité dans la réutilisation de matières, objets et mobilier dont les usagers veulent se débarrasser.

Comments are closed.