Une journée pour dire : Bye Bye EcoStepYouth…

300 m2 d’univers déco, créés avec du mobilier transformé
16 janvier 2019
Etagère Terrarium par The Creators

Etagère Terrarium par The Creators

Ce 31 janvier, à l’occasion de la remise des prix du projet Erasmus+, l’ATELIER D’éco SOLIDAIRE a été le théâtre de diverses activités… Au programme : atelier d’initiation au graffiti avec le célèbre graffeur bordelais Kendo, test du Webdocumentaire réalisé dans le cadre du projet, ateliers créatifs ouverts au grand public… entrecoupées d’une joyeuse « auberge espagnole » le midi.

Veilleuse/table de nuit par Los Diablos

Projet EcoStepYouth

Avant de présenter cette journée bien remplie, rappelons les grandes lignes du projet européen EcoSTepYouth : crééà l’initiative de l’ATELIER d’éco SOLIDAIREavec différentes organisations européennes et marocaine(5 pays : Grèce, Espagne, Irlande, Maroc et France) l’action a commencé début 2017 pour cibler des jeunes en difficulté. Le but : mettre en œuvre des actions pour réduire l’impact lié à la consommation et sensibiliser aux valeurs sociales et environnementales créés dans les recycleries.

Pour cela, les partenaires et leurs équipes avaient comme objectif la réalisation d’un Webdocumentaire : outil numérique ludique sensibilisant à la réutilisation des matières, ainsi que la participation à un concours design à partir de matières au rebut, à l’échelle européenne et nationale. Pour le concours design, Los Diablos et The Creators, deux équipes (bien françaises !) se sont constituées. L’Itep Saint Denis, le Centre de Réhabilitation Montalier, la mission locale et les volontaires en services civiques de l’association se sont associés dans cette mission. Ils ont été bien inspirés, au regard du résultat de leurs efforts collectifs :

– Los Diablos s’est distingué par la réalisation d’une veilleuse/table de nuit,créée à partir de chutes de bois et ornée d’un décor de mosaïques de CD et DVD.

– The Creators a été remarqué pour son étagère intégrant des terrariumsen fûts de bières.

The Creators fut l’heureux gagnant. Chaque membre a pu recevoir comme prix national : un vélo ! Chacun avait pris soin de préciser son vœu : vélo cross, vélo de ville, VTT… Un des jeunes a eu une petite frayeur en voyant son nom étiqueté sur un vélo d’appartement… Plaisanterie d’Aurore, l’animatrice, qui lui a quand même vite remis son véritable vélo devant sa mine déconfite…

Cette remise des prix s’est déroulée dans la bonne humeur, en début d’après-midi, juste après « l’auberge espagnole” durant laquelle tout le monde s’est retrouvé pour partager sa spécialité culinaire.

Atelier graffiti avec Kendo

Pour récompenser l’ensemble des participants au projet, un atelier d’initiation au graffiti d’une journée leur a été offert avec le graffeur Kendo. Basé sur Bordeaux, Kendo est un artiste qui développe depuis plus de vingt ans, grâce à ses nombreux voyages et son observation de l’univers, un langage graphique urbain aux accents cosmiques. Cette journée d’initiation fut l’occasion de partager et de transmettre sa sensibilité créative à un public de jeunes en difficulté. L’art devient un moyen d’expression et de revalorisationd’autant plus important pour ces jeunes en quête de confiance.

La première partie de l’atelier – théorique– a permis aux jeunes d’assister à une séance d’inspiration à traversl’histoire du graffiti. Ils ont pu ainsi matérialiser les idées qu’ils allaient graffer. Comme support, la moitié du groupe a choisi : une chaise(nous avions pris soin au préalable de les poncer) et l’autre un panneau de bois.

Après la pause du midi, l’auberge espagnole et la remise des vélos à The Creators, la deuxième partie de l’ateliercommença : la pratique !

Une fois adopté “le look cosmonaute”, les jeunes ont pu tester les bombes de peinture sur des bâches avant de s’attaquer à leur future œuvre d’art, guidés par Kendo.

Tous ont pu illustrer leur style : entre univers volcanique et solaire, Triforce et bonhomme à moustache. Parmi ces inspirations, se glissent le logo de Koenigsegg (vous ne savez pas ce que c’est ? Bah voyons ! Une marque automobile suédoise !) et la chaise aux gros yeux d’Esteban.

Chaque graffeur en herbe a pu repartir avec sa création et de magnifiques souvenirs.

Atelier créatif : décorations murales

Simultanément à cet atelier graffiti, s’est déroulé unatelier créatif ouvert au grand publicsur le thème des décorations murales. Les participants ont pu ainsi découvrir les bases du macramé, de l’origami, en l’associant aux lycra, perles, plumes, et autres breloques afin de confectionner de jolies suspensions murales originales… en matières recyclées bien sûr !

Ces ateliers sont l’occasion de partager des moments de créationdans la détente, d’inspirer et inciter du monde à réutiliser la matière, le déchet pour en faire, ici, une œuvre décorative, mais plus globalement : du nouveauqui donne envie.

Tout au long de la journée, des volontaires se sont succédés pour tester le Webdocumentaire aboutissement du travail en équipe des cinq partenaires du projet – afin de le critiquer et de continuer à l’améliorer. Le projet tire à sa fin – tout comme le récit de cette journée – et c’est avec émotionque nous avons vu repartir les jeunes d’EcoStepYouth

Une pause de réflexion positive avant d’engager le prochain projet européen !

Fabiola GOOSSENS-ARANGO

Fabrice ATELIER D'éco SOLIDAIRE
Fabrice ATELIER D'éco SOLIDAIRE
La Recyclerie créative de Bordeaux travaille pour répondre à ces problématiques. Elle est depuis 2010 un des leviers de l’innovation sociale, frugale et de proximité dans la réutilisation de matières, objets et mobilier dont les usagers veulent se débarrasser.

Comments are closed.

Ceci est une boutique de démonstration pour test — aucune commande ne sera honorée. Ignorer