Une collecte monstrueuse. Episode 2

En immersion avec la classe de 4ème du collège Clisthène – 1
21 novembre 2011
Les enfants de CM1 racontent. Episode 3
22 novembre 2011

Une collecte monstrueuse mais tellement motivante pour des bouts de choux qui ne demandent qu’à concourir à la construction d’un projet valorisant.

Réunis dans le gymnase de l’école, pas moins de 50 enfants, leurs 2 professeurs, un jardinier, Nathalie et Fabrice Kaïd, étaient prêts à en découdre avec cette matière qui avait transformé le lieu en capharnaüm recyclomaniaque.

Avant d’ouvrir tous les paquets que nous avaient portés les enfants, comme pour prolonger un Noël chez les monstres, nous avons déroulé sur grand écran, une bibliothèque d’images, plus créatives les unes que les autres, supports exemplaires pour le projet artistique d’élaboration de jardins inattendus, comme le définit la mission qui nous est confiée.

Au rythme des ouah, des oooh ou des éclats de rires, en fonction des visuels ou explications de Nathalie et la découverte des transformations possibles avec des déchets, les enfants ont pu s’exprimer sur leurs envies et leurs goûts. Ici une idée pour le « Jardin du Vent », là une bestiole pour le « Jardin Suspendu », un modèle de pont pour le « Jardin du Levant », des fleurs en bouteilles plastiques pour le « Jardin des Curiosités », des installations bruyantes pour le « Jardin Sonore », une guirlande électrique pour le « Jardin Lumineux ».

Le récréation a sonné à point pour faire une pause, après cette intense réflexion sur la création des jardins, tous bizarroïdes et débordant de créativité.

Au retour, un amas circulaire de sacs contenant la collecte, occupait le centre de la pièce, permettant la disposition des élèves tout autour d'un grand cercle, afin de découvrir l

es joyaux disposés au sol. Une à une, les poches plastiques ont été explorées, sollicitant le commentaire de chacun des enfants qui s’étaient donnés la peine d’amener leur récup’ à l’école. Pour certains, la chambre avait fait l’objet d’un débarrassage organisé, pour d’autres, le contenu ressemblait plus à un sac d'ordure ménagère, quand aux papiers cadeaux, ils garnissaient la plupart des poches plastiques, dans le respect des consignes de récupération diffusées avant Noël.

Parfois fiers et lumineux, parfois timides, parfois gênés, chaque inventaire faisait briller leurs yeux d’une volonté de coopérer, malgré les contraintes de compréhension de la demande ou la participation des parents. Certains tenaient à tout prix à montrer quels beaux objets ils avaient dénichés, mais ils durent se résoudre à voir une partie des matières rejoindre la poubelle.

Avant de nous quitter, nous avons organisé un débat pour définir à l’oral quelle matière serait la plus appropriée pour fabriquer chacun des 4 jardins.

Avant notre prochaine séance dans 2 semaines, les professeurs vont commencer le travail de dessin, avec les enfants, afin d’identifier les modèles d’installations qu’ils souhaiteraient créer. Nous leur avons laissé des livres de dessins représentant des végétaux, animaux et autres univers fantastiques pouvant alimenter leur imaginaire.

zp8497586rq
Fabrice ATELIER D'éco SOLIDAIRE
Fabrice ATELIER D'éco SOLIDAIRE
La Recyclerie créative de Bordeaux travaille pour répondre à ces problématiques. Elle est depuis 2010 un des leviers de l’innovation sociale, frugale et de proximité dans la réutilisation de matières, objets et mobilier dont les usagers veulent se débarrasser.

Comments are closed.

Ceci est une boutique de démonstration pour test — aucune commande ne sera honorée. Rejeter