Faire un service civique à L’Atelier D’éco Solidaire…

La créativité renforce la confiance en soi…
27 juin 2014
La recyclerie créative chez MakeSense : 3h pour se réinventer.
4 juillet 2014

Marion - Animatrice

Marion - Service civique

Marion – Service civique

Voilà 8 mois que j’ai passés à L’Atelier D’éco Solidaire dans le cadre d’un service civique.

Tout commença lorsque, à la recherche d’un service civique, j’ai vu l’annonce de cette association. J’ai immédiatement postulé et été contactée pour faire un entretien. J’ai essayé d’être la plus convaincante possible car je voulais vraiment cette mission. Ce qui, à priori a été le cas, puisque quelques jours plus tard, Véronique m’appela pour me dire que j’étais engagée.

Le service civique était pour moi un moyen de m’engager dans des valeurs qui me tiennent à cœur, à savoir l’animation et le réemploi, la valorisation créative.  Après un diplôme d’animation socioculturelle, j’ai essayé les Beaux Arts qui ne m’ont pas convaincue. A ce moment là, j’étais à la recherche d’un moyen d’allier mes différentes passions : l’animation et l’art plastique. Cette mission répondait exactement à mes attentes.

Ainsi, le 22 octobre je commençais ma mission à L’Atelier D’Eco Solidaire.  J’étais ravie de voir ce lieu où j’allais évoluer pendant 8 mois et de rencontrer Jeanne, mon binôme avec qui j’allais travailler.  Cette mission m’a permis de faire de belles rencontres avec l’équipe de l’association composée de salariés, de créateurs en résidence et de bénévoles. Ce fut une expérience très enrichissante pour moi où j’ai appris plein de choses.

Marion - service civique

Marion – service civique

Lors de ma mission, toutes les semaines, lorsqu’il n’y avait pas d’évènements, je passais un jour à la boutique et un à l’atelier. Cela m’a permis d’aborder toutes les fonctions de l’association. Etant passionnée par la valorisation créative j’appréciais vraiment le jour d’atelier, où je pouvais expérimenter et apprendre de nouvelles techniques.

Ma mission consistait à développer l’animation et la communication de l’association. Ainsi, mon binôme et moi, avons mis en place plusieurs projets et animations avec différents publics. Nous avons écrit un projet pour les temps d’accueil péri éducatifs, nous avons travaillé avec les centres de loisirs, nous avons participé à des fêtes de bas d’immeuble, mis en place un projet sur l’année avec une ITEP, nous sommes allées à l’université convaincre les étudiants des bienfaits du réemploi et de la valorisation créative, et nous avons travaillé avec les enfants des écoles lors des juniors du développement durable. Nous avons créé des outils pédagogiques, notamment un jeu de l’oie géant avec des vinyls, qui permet d’aborder avec les enfants des questions relatives au développement durable de façon ludique.

PALMER02Ainsi, j’ai pu mettre en pratique et enrichir mes connaissances en matière d’animation. J’ai dû développer des moyens ayant pour but de transmettre des valeurs qui me tiennent à cœur comme le réemploi, la transformation créative, un mode de consommation alternatif… C’est aussi une façon de travailler sur l’humain en le plaçant au centre du processus de création. Nos projets participent a redonner confiance aux participants, à leur faire prendre conscience qu’ils sont capables de réaliser d’utiles et jolies choses.

inter141L’association organise deux marchés de créateurs par an.  Comme je fais des créations à partir de déchets, ils m’ont permis d’exposer mes objets. Ce qui fut une grande première pour moi, et qui m’a permis de voir que les gens appréciaient mon travail. Cela m’a donné beaucoup de motivation pour continuer et pour le développer encore plus.

La bonne nouvelle, est que L’Atelier D’Eco Solidaire souhaite m’engager à la rentrée de septembre, en CUI immersion.  Ainsi je pourrai continuer le travail entamé et développer l’animation et la sensibilisation.

L’association met un point d’honneur à former des citoyens avertis en matière de traitement des déchets.  Je travaillerai à cela avec deux autres services civiques, car l’association souhaite renouveler l’expérience. Je suis très heureuse que l’aventure ne s’arrête pas là et qu’elle continue en septembre.

Marion.

Fabrice ATELIER D'éco SOLIDAIRE
Fabrice ATELIER D'éco SOLIDAIRE
La Recyclerie créative de Bordeaux travaille pour répondre à ces problématiques. Elle est depuis 2010 un des leviers de l’innovation sociale, frugale et de proximité dans la réutilisation de matières, objets et mobilier dont les usagers veulent se débarrasser.

Comments are closed.

Ceci est une boutique de démonstration pour test — aucune commande ne sera honorée. Rejeter