Derniers calages avec les collégiens pour l'événement de fin de programme…

Le Carnaval du Grand Parc clôture une semaine intense
5 avril 2012
Montage définitif pour montrer l'exposition à la DREAL
11 avril 2012

idth= »724″ height= »1024″ />

L’éducation à l’environnement apparait aujourd’hui comme une des composantes incontournables de la formation du futur citoyen.

C’est dans ce cadre que le Conseil Général de la Gironde a permis la mise en place d’actions dynamiques au sein de collèges et d’IME.

Dans le cadre de cette action, l’association ATELIER D’éco SOLIDAIRE a proposé une animation autour du réemploi des déchets encombrants par la valorisation artistique et la réparation, en partenariat avec les professeurs des établissements concernés.

Les objectifs du projet sont nombreux :

  • Permettre aux élèves de retrouver une image positive d’eux-mêmes et de gagner en autonomie de travail.
  • Aider les élèves à devenir des éco citoyens responsables, capables d’agir de façon appropriée pour le bien de la planète.
  • Impliquer concrètement la classe dans un projet de revalorisation des déchets encombrants et aborder le sujet du réemploi.
  • Permettre aux élèves de découvrir les métiers et les débouchés professionnels liés à l’environnement.

Cette action a été mise en place dans trois collèges et une IME de la Gironde :

  • Le collège du Grand Parc à Bordeaux (CLASSE SEGPA).
  • Le collège George Lapierre à Lormont (CLASSE SEGPA).
  • Le collège Jean Jaurès à Cenon (CLASSE SEGPA).
  • L’IMPRO Château Belair à Tresses

Le projet s’est déroulé en plusieurs étapes

Octobre 2011

Rencontre et présentation, au collège du Grand Parc, du volet sensibilisation en présence de tous les professeurs impliqués dans le travail engagé par leur établissement.

Présentation et premiers échanges autour du projet créatif. Réflexion sur les aspects techniques et logistiques de la mise en œuvre de l’action.

Novembre 2011

Première intervention dans les établissements et première rencontre avec les élèves.

Elle a pour but de les sensibiliser aux questions liées au développement durable, aux déchets ainsi qu’au réemploi. Elle a également permis de faire découvrir le fonctionnement et l’organisation d’une Recyclerie créative ainsi que les actions qu’elle met en place.

Cette sensibilisation s’est faite par le biais de support vidéo et d’échanges avec les collégiens.

Décembre à avril 2011

Atelier créatif de valorisation des déchets :

Livraison des matières : la plupart des objets à valoriser ont été fournis par l’association. Elle a donné au collège de Lormont une table, des tabourets, une armoire. Les trois collèges avaient également à leur disposition des caisses de vin.

En ce qui concerne le collège de Cenon, la collecte des déchets s’est faite au sein même de l’établissement où les élèves ont choisi de récupérer leur propres encombrants (trois chaises pivotantes, un bureau, une armoire sans porte) afin qu’ils ne partent pas à la déchèterie.

L’IMPRO a reçu en complément des caisses de vin, du bois permettant la réalisation de draisiennes pour enfants (conçues par des étudiants en master de design à Bordeaux 3, membres de l’association).

L’association a fourni à l’ensemble des établissements des pinceaux, des rouleaux, de la peinture, de la colle, du papier peint, des pochoirs, qui pour la plupart ont été collectés dans la grande distribution bricolage.

Réflexions autour des objets collectés :

Avant de passer à la phase de valorisation, il a été demandé aux élèves de réfléchir à l’aspect qu’ils souhaitaient donner aux déchets. De ce fait, l’association a mis à leur disposition des nuanciers de couleurs, des cahiers de tendance, de la tapisserie. La conception des meubles a d’abord été réalisée sur papier. Ce fut l’occasion pour les élèves de développer leur imaginaire et leur créativité.

Mise en pratique :

Cette phase est la plus conséquente en terme de travail. Elle correspond à la valorisation à proprement parlé. Elle est encadrée par les membres de l’association. Leur rôle a été d’aiguiller les élèves dans la concrétisation de leurs idées et de leur donner des conseils techniques. Le but était de leur permettre de développer leur autonomie, sachant qu’ils devaient continuer à travailler sur leur pièce, en l’absence des agents de la recyclerie créative (suivi et atelier avec les valoristes 1 fois par mois).

Bilan des réalisations :

  • Le collège du Grand Parc à Bordeaux :

Un meuble à chaussures, un meuble à bijoux et accessoires, plusieurs étagères.

  • Le collège George Lapierre à Lormont :

Une petite table, deux tabourets, une armoire, des boites à bijoux, des cajons (instruments de musique).


  • Le collège Jean Jaurès à Cenon :

Un bureau, trois chaises pivotantes, une armoire sans portes.

  • L’IMPRO Belair :

10 draisiennes pour enfants en bois : 5 décorées par les élèves et 5 brutes pour être mises en couleur par la Recyclerie). Un cabinet de curiosité a été réalisé par un autre groupe d’élèves.

Fabrice ATELIER D'éco SOLIDAIRE
Fabrice ATELIER D'éco SOLIDAIRE
La Recyclerie créative de Bordeaux travaille pour répondre à ces problématiques. Elle est depuis 2010 un des leviers de l’innovation sociale, frugale et de proximité dans la réutilisation de matières, objets et mobilier dont les usagers veulent se débarrasser.

1 Comment

  1. Joackim dit :

    Super travail.
    Bravo et continuez comme ça!

    Joackim

Laisser un commentaire