7 années intenses et résiliantes, en mode économie sociale solidaire…

Laura nous raconte son parcours de tapissière à la Recyclerie créative
21 avril 2017
« Les milles et une vies : qu’est-ce que cela évoque pour vous ? »
23 mai 2017

240 m2 au H14 pour montrer les fonctions d’une recyclerie créative (2010)

Alors que le 21 mai 2017 vient de passer en toute discrétion, mes souvenirs reconstituent l’histoire de la réunion fondatrice de l’ATELIER D’éco SOLIDAIRE à la même date en 2010, il y a 7 ans déjà…

Je me souviens comme si c’était hier de notre arrivée avec Nathalie dans cette grande salle d’une annexe de la Mairie de Bordeaux ou notre élue de référence avait invité élus et techniciens du territoire en charge de la propreté et des déchets. Interpelés par un article de France Info sur le développement des Ressourceries en France, nous avions sollicité l’attention de Véronique Fayet après avoir cumulé toutes les informations du diagnostic proposé dans le guide du porteur de projet du Réseau des Ressourceries.

10 tonnes d’objets collectés en déchèterie déposé sur les quais

Un peu empotés au regard d’une expérience très restreinte du secteur des déchets et surtout des fonctionnements publics, nous avons eu l’heureuse surprise de capter notre auditoire qui validait au fur et à mesure les points d’actions qui nous semblaient essentiels au projet. Ce fut ensuite un moment inattendu quand le Directeur de la collecte et du traitement des déchets de la Communauté Urbaine de Bordeaux, nous précisa qu’il avait missionné depuis plusieurs mois, un agent pour faire le tour de France afin de connaître le fonctionnement des Ressourceries.

Installation et animation du stand de l’ADEME à la Foire de Bordeaux (2011)

De cette recherche approfondie, il en était sorti une grande ambition territoriale pour le réemploi avec l’implantation de trois mégastructures sur notre territoire, à commencer par Bègles, Bordeaux et Pessac. Le principe retenu étant d’adapter ou construire des infrastructures puis de confier le travail de réutilisation des déchets aux associations compétentes.

Diagnostique au service propreté de la ville de Bordeaux

Etant entendu avec les élus de Bordeaux qu’il n’existait pas de foncier municipal disponible, au contraire de Bègles, il a été validé pour porter le projet de Bordeaux, d’entreprendre au plus vite une recherche de local pour mettre en œuvre l’activité.

Autant dire qu’à la sortie de cette séance à laquelle nous n’avions jamais osé espérer une telle adhésion, nous nous sommes appropriés la fonction et nous nous sommes mis immédiatement en ordre de marche pour remplir la mission…

Le premier atelier de 140 m2 au Grand Parc

Cette fulgurance de l’engagement de nos partenaires qui nous semblait normale en tant qu’entrepreneurs, habitués à répondre rapidement à un besoin identifié, cachait une lourdeur administrative dont nous étions bien loin d’évaluer objectivement la réalité…

Démarche design de la recyclerie aux Escale du Design à Bordeaux (2010)

Engagés il y a 7 ans pour apporter nos compétences au service d’un projet territorial motivé et ambitieux, nous avons été conduits à structurer une entreprise sociale dont nous devions assumer toute la responsabilité, notamment économique. Ce grand projet dont les ambitions répondaient aux axes prioritaires de la gestion des déchets, a totalement été abandonné du côté de la collectivité pour la phase opérationnelle. Néanmoins le scénario idéal pour fédérer toutes les énergies qui font la force d’un territoire à forte motivation environnementale et sociale est toujours en phase d’accomplissement.

Occupation de l’ splanade devant l’atelier du Grand Parc

Toutefois, malgré les immenses difficultés que nous avons rencontrées avec l’accès à un bâtiment sans qu’il soit inscrit dans une logique territoriale, nous avons pu conduire une économie sociale résiliente et frugale qui respecte le projet associatif initial. Ainsi se mobilise une communauté humaine qui s’épanouit dans un emploi qui a du sens, ou du bénévolat qui donne confiance dans un système humanisé et bienveillant.

Installation dans le local de Bacalan

Ce modèle construit avec toujours plus de bénévoles et plus de salariés en CDI commence à se distinguer à travers ses singularités innovantes. Cette reconnaissance va nous permettre d’opérer un transfert de savoir qui accompagne les volontés publiques de progrès, préservant les personnes et l’environnement, tout en apaisant une contrainte économique dont les pressions ont été très fortes ces dernières années.

Pour les curieux, j’ajoute le lien d’accès au compte rendu de cette réunion…

Fabrice ATELIER D'éco SOLIDAIRE
Fabrice ATELIER D'éco SOLIDAIRE
La Recyclerie créative de Bordeaux travaille pour répondre à ces problématiques. Elle est depuis 2010 un des leviers de l’innovation sociale, frugale et de proximité dans la réutilisation de matières, objets et mobilier dont les usagers veulent se débarrasser.

Comments are closed.

Ceci est une boutique de démonstration pour test — aucune commande ne sera honorée. Rejeter